Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération Française de Synergie  Energétique GUNDHRA

L'Aventure Gundhra... Neuvième chapitre

11 Septembre 2017, 15:46pm

Publié par MATO

L'Aventure Gundhra... Neuvième chapitre

Tout doucement, les séances de Synergie Energétique Gundhra posaient les bases de leur fonctionnement. J’expérimentais avec humilité l’héritage lémurien que venait de me transmettre Gundhra, la gestuelle s’affinait au fil des séances, se posant avec plus de précision, me sentant guidé par un fil conducteur bienveillant.

La présence de Gundhra était si forte à mes côtés, que les personnes qui en recevaient la fréquence me posaient souvent la même question : « pendant que j’avais les yeux fermés, il m’a semblé voir une femme aux cheveux très longs et à la peau bleutée »… 

Surpris les premières fois, je pris ensuite le partie de sourire… La présence de Gundhra était tellement prégnante …

Je sentais la fréquence de cette énergie s’infiltrer en moi, comme si elle venait me transformer en profondeur, adapter mes perceptions extra-sensorielles à sa forte présence, me révéler les finesses de son champ d’action.

Depuis plus de 30 ans, j’avais utilisé en premier lieu des « fréquences chamaniques », puis plus tard, le reiki m’avait amené à prodiguer de nombreux soins et à former des praticiens.

La fréquence Gundhra tranchait avec ce passé, non pas qu’elle fut mieux ou plus efficace, mais si différente.

Un océan de douceur, une énergie féminine comparable à l’image de la mère qui tient son nouveau-né dans les bras, une présence invisible enveloppante et nourrissante à la fois…

La fréquence agissait avec une rapidité déconcertante, répondant immédiatement aux  blocages énergétiques rencontrés sur les personnes à traiter, comme accélérateur de prise de conscience, rééquilibrant nos aspects masculin et féminin.

Les séances se succédaient, amenant leurs lots de surprises… Rompu à la canalisation de l’énergie, j’avais pris l’habitude de ne ressentir aucune fatigue lors des séances. Avec la Synergie Gundhra, le changement à ce niveau fut majeur. Force était de reconnaître que je recevais, durant le soin, autant d’énergie que j’en donnais.

Je me rappelle à ce propos, de ces fameuses « 1ères rencontres bien-être et développement personnel de l’Océan Indien » à la Saline… Les consultations s’enchainaient à un rythme étourdissant au fil de la journée, si bien qu’il me fallait, toutes les trois ou quatre séances, sortir décharger ce trop-plein d’énergie qui me baignait dans une douce euphorie, pour l’offrir à l’Univers…

Au fil des jours, le champ d’action s’élargissait, laissait entrevoir sa finalité illimitée.

La Synergie Gundhra était le prétexte à nous ouvrir à notre vraie nature, à l’incroyable potentiel Universel, elle était la partie visible de l’iceberg. Il y avait certes la technique, les mantras, mais la philosophie qui sous-tendait tout cela en était le véritable cadeau : la promesse du retour à l’Unité, pour le patient et pour le praticien, à vivre ensemble le chemin majestueux qui semblait se tracer entre terre et mer, nous amenant à voir la réalité du Monde au-delà de la manifestation, non plus dans l’illusion des aspects séparés, mais bien dans l’Essence Primordiale…

 

Commenter cet article