Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération Française de Synergie  Energétique GUNDHRA

L'Aventure Gundhra... Cinquième chapitre

4 Septembre 2017, 10:07am

Publié par MATO

Source image © Elena Rouvier

Source image © Elena Rouvier

Gundhra la Bleue était devenue omniprésente dans ma vie et je m’habituais chaque jour à la douce sensation de sa Présence. Parfois, au détour d’une pensée, elle m’apparaissait, ses longs cheveux encadrant son visage bleuté. Les yeux mis-clos, elle semblait scruter les profondeurs de mon âme. Présence apaisante, histoire sans paroles, simplement présence vibratoire… Venue d’au-delà du temps, elle était en moi, interface à la charnière des mondes visibles et invisibles. Muse? Inspiratrice? Contact direct avec l’Essence primordiale? Je ne savais pas et je ne sais toujours pas… Et finalement, est ce si important que cela de tout savoir, de tout vouloir comprendre? Aujourd’hui, je préfère laisser la Vie se vivre à travers moi… 

La première grande rencontre se préparait sur le vortex d’Etang Salé les Bains. A l’occasion de la venue d’un ami conférencier, j’avais décidé d’y organiser une méditation. Les jours qui la précédèrent furent pour moi riches en transmissions diverses. 

Mon premier contact fut avec les Argonautes, levant une partie du voile de l’histoire de Gundhra : « Nous sommes les représentants de l’Inframonde et veillons sur l’équilibre des fréquences de la planète. Nous libérons les mémoires des continents disparus et des civilisations englouties. » C’est en ces termes qu’ils se présentèrent, annonçant leur présence vibratoire à l’occasion de cette méditation. La transmission continua… J’appris alors que les Argonautes étaient l’un des peuples de la Lémurie. Gundhra les Bleue était une Argonaute et la fréquence qu’elle venait me transmettre appartenait à l’héritage lémurien. Notre planète accélérait sa mutation, entraînant un cortège de nettoyages profonds, les enfants qui naissaient arrivaient avec des niveaux de conscience très élevés, il était temps que la « Fréquence de Gundhra » nous soit transmise. 

 

Commenter cet article